Le Bourgeois Gentilhomme

 

BOURGEOIS1web.jpg

CRÉATION 2017

L'histoire : Monsieur Jourdain, riche bourgeois, rêve de noblesse. Naïf, il se laisse duper par ses professeurs d'armes, de danse, de musique ou de philosophie qui le confortent dans ses rêves de grandeur et abusent de sa crédulité. 

Alors qu'il refuse à Cléante la main de sa fille sous prétexte qu'il n'est pas gentilhomme, ce dernier imagine la plus rocambolesque des supercheries et s'improvise fils du Grand Turc. 

La promotion de Monsieur Jourdain au titre de " Mamamouchi " reste l'une des scènes les plus comiques du théâtre de Molière.

La mise en scène : " L'une des oeuvres maîtresses de notre bienfaiteur Molière. Mes objectifs, rester fidèle au texte et avant tout à l'esprit de Molière et créer un spectacle divertissant pour un large public. Comme toujours la satire est aigüe et la critique féroce.Molière et Lully nous ravissent et laissent aux artistes un espace de jeu extraordinaire pour tout à la fois exalter, démasquer et réjouir." Gérard Mascot

La direction musicale : Molière et Lully sont les inventeurs du genre qu'est la comédie-ballet et Le Bourgeois Gentilhomme en est certainement l'exemple le plus abouti. Grâce ux talents réunis des comédiens de L'illustre Théâtre, nous avons relevé la gageure de rendre quelques pages musicales de cette oeuvre dense et exceptionnelle  car "si la Philosophie est quelque chose .../... la Musique, Monsieur, la Musique ..." Jérôme Dru

Le décor : " Un décor cossu à l'époque du Roi Soleil, à cette adresse un bourgeois qui rêve de grandeur avec maladresse et jusqu'à l'obsession. Un décor à dominante rouge, des ornements surdimensionnés, des frises de laurier autour des motifs floraux comme aurait pu l'exiger un hypothétique César. Des ors, du rouge, le marbre des parures,  des costumes et des étoffes à profusion" Guy Sahuc

Les costumes : " Une garde robe et une décoration d'intérieur XVIIème, des couleurs chatoyantes, des rubans, de la dentelle à profusion... souvent à l'excès . Tout donne l'impression que  Monsieur Jourdain endosse un costume trop grand pour lui " Morgane Tréheux

Les lumières : Un travail de lumière francet éclatant, pour la mise en valeur des décors carmins et organiques mais également vibrant et subtil afin de retranscrire cette ambiance brute, si particulière et si propre au théâtre de tréteaux ..." Daniel Ravot 

 

                                                               

Une COMÉDIE de MOLIERE

MUSIQUE de LULLY

Mise en scène : Gérard Mascot

Direction musicale : Jérôme Dru

Avec :
Georges Duhourcau : M. Jourdain
Véronique Valéry : Mme Jourdain
Delphine Sire : Nicole / Dorimène / Maître d’armes
Tom Torel : Dorante / Maître de musique
Pierre-Luc Scotto : Clèonte / Maître de philosophie
Julien Lagrange : Covielle / Maître à danser

Frédérique Mascot : Lucile

Décors :  Guy Sahuc et Agnès Canuto

avec l’aide de Vincent Sahuc et Christophe Toniolo
Costumes : 
Morgane Rino

avec l’aide de Rosine Boitel
Lumières : Daniel Ravot et Kevin Riskwait
Perruques : 
Nathalie Damville

Construction : Patrick Guasp et Albert Soriano

Maître d’armes : Marie Clapier

Administration et communication : 

Véronique Cheval et Cécile Monin
Productrice déléguée : Flore Padiglione

 

 

bourgeois 7 leger.jpg

BOURGEOIS2leger.jpg

bourgeois 6 leger.jpg

bourgeois 5 leger.jpg

bourgeois 3 leger.jpg

imageside14
bourgeois-haut4
imageside18
imageside19
imageside3
imageside15
imageside11
imageside16
imageside6
bourgeois-haut1

Billetterie

  • visite10
  • visite11
  • visite5
  • visite4
  • visite2
  • visite7
  • visite6
  • visite3
  • visite1
  • visite9
  • visite8